(Secret)

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Lolita-2020

Tirage en 30 exemplaires | 50 x 75 cm Papier FUJI Cryst. Arch. DPII Brillant – Contrecollé sur Dibond 2mm

La cauchemar de la voisine

« Le cauchemar de la voisine » | Tirage en 30 exemplaires. 60 x 40 cm | Papier RC Mat | Contrecollé sur Dibond 2mm |

Revendiquer le plaisir et la jouissance

Révéler l’intime, revendiquer le plaisir et la jouissance là où les corps se parlent, se confondent, fusionnent.


Tous les jours, nous faisons face à de nombreuses images agressives (agréssantes). Guerres, manifestations, citoyens en larmes, désespérés, armes à feu, agressions, visages tuméfiés, pauvreté, famine, paysages brûlés jalonnent notre quotidien. De la même façon, les images pornographiques ou porno-chic aux corps objetisés et aux relations salies sont accessibles de partout.

Dès lors, qu’en est-il de I’union des corps, de la confusion des plaisirs, de la tendresse qui nous unit ?

En effet, la censure est algorithmique, morale, sociale. Lorsqu’elle n’est pas imposée, nous nous l’imposons à nous-mêmes. Et ce, quasi systématiquement lorsqu’il s’agit de sexe, sous prétexte d’une pudeur nécessaire.

Ainsi, dans cette série, nous nous inscrivons en faux. Nous capturons des instants, avec pour seul but de les partager. Parce qu’il y’a dans notre travail une revendication à montrer le plaisir et la jouissance. Redonner au sensuel, à la volupté, à la passion, une existence dans l’espace public.

Pour finir, nous réaffirmons le pouvoir d’un baiser et l’importance des caresses ; nous célébrons la beauté des mains jointes, enserrées, ou simplement posées ; rappelons à nos souvenirs la beauté de ces corps unis.

Certaines oeuvres de ce portfolio avec d’autres de le collection « Censored » ont fait partie de l’exposition « Une histore invisible » au Secret de juillet à octobre 2020, puis à la Galerie Concorde lors d’une exposition collective « Photomania » de Octobre à Novembre 2021.

On parle de nous…

NB : Toutes les personnes photographiées ont donné leur accord pour l'exploitation de ces photos.